Plus de doute, Android N sera la prochaine version de l’OS mobile de Google. Cette nouvelle variante sera officialisée lors du Google I/O du mois de mai. Si on présume une version finale pour l’été et une intégration progressive sur les différents terminaux pour l’année prochaine, le nouvel OS est déjà disponible dans un format « Developer Preview« . Avis aux amateurs. 

Comme prévu, Google progresse méthodiquement dans l’alphabet. Après « L » (Lollipop) et « M » (Marshmallow), nous avons donc le « N » dont nous ignorons encore le sens exact, même si la mention « Nutella » est fréquemment évoquée. Cette version Developer Preview a pour but, comme d’habitude, de permettre aux développeurs de profiter de cette nouvelle version pour utiliser les différentes nouvelles API et d’anticiper la sortie publique de cette version. Et Android N innove au niveau de son déploiement puisque cette version, même si elle n’est pas finalisée, peut être récupérée en OTA. Pour le moment, et c’est logique, seuls les derniers produits Nexus peuvent en profiter. Il s’agira, pour le moment, des Nexus 5X, 6P, 6, 9 et Player (le Nexus 5 semble aux abonnés absents pour le moment). Alors, Android N a beau être ce que l’on qualifiera d’Android 7.0, dans l’heure, les nouveautés sont assez pauvres. Il faudra bien évidemment s’attendre à des nouveautés progressives au fil des semaines qui vont suivre.

nexus2cee_gUqszrr

Alors, naturellement instable, sachez que cette version conserve finalement bien le tiroir d’applications. Il faut dire que l’inverse avait fait partie des grosses rumeurs inquiétantes de ces derniers jours. Ensuite, oui, l’OS propose enfin un multi-fenêtre natif (voir l’image ci-dessus). Quelques constructeurs, dont le Coréen Samsung, proposait déjà une option de ce type via sa surcouche sur les modèles de grandes tailles, mais ici, la chose est donc totalement intégrée au système. Il est donc désormais possible d’afficher deux fenêtres en simultané et de choisir leur taille. Pour activer l’option, il faudra laisser son doigt sur le bouton « multi-tâche » et l’application en cours passera à la moitié de l’écran. Forcément, le multi-fenêtre aura surtout de l’intérêt sur les grands terminaux.

andorid-n-1000x530

Plusieurs autres nouveautés, mineures mais multiples, ont été découvertes. On parlera, notamment, des notifications améliorées. Leur lisibilité est bien meilleure et elles prennent désormais moins de place. De plus, un mode, nommé « Direct Reply Notifications« , permet de répondre aux notifications directement via le panneau dédié. L’une des autres nouveautés bienvenues est aussi le mode nuit (il faudra rester appuyé sur les « Réglages » pendant quelques secondes pour faire apparaître le menu System UI Tuner) qui viendra copier ce que font déjà quelques applications et permettra de rendre plus confortable l’utilisation de votre appareil s’il fait sombre.

Android-M-developer-preview-dark-themenotifications-android-n

Il faudra s’y habituer puisque l’écran va se couvrir entièrement d’un filtre jaunâtre peu agréable mais plus sécurisant pour vos pauvres petits yeux. L’interface d’Android peut aussi migrer vers une variante sombre, toujours dans les mêmes options. Au niveau des optimisations, Google va également tenter une amélioration de l’autonomie en activant le mode Doze (intégré à partir d’Android 6.x, il permet de gérer l’énergie intelligemment quand l’appareil n’est pas utilisé) quand l’écran est éteint. Jusqu’ici, le mode ne se focalisait que sur l’appareil inactif. De plus, via son « Projet Svelte« , Google va aider les applications à réduire la mémoire nécessaire pour fonctionner. Enfin, pour les développeurs, cela peut avoir un intérêt, Android N améliore également le support du langage Java 8, il faudra voir à quel niveau exactement.

Android-N-Multitache-600x450

Pour tester Android N, il faudra passer par l’adresse suivante, http://g.co/androidbeta, afin de pouvoir participer au programme beta. Pour les développeurs, ça se passera via le site de Google. Pour terminer, voici un panorama des nouveautés d’Android N en vidéo :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here