Acteur plus ou moins central du monde de la mobilité, l’Américain Intel a finalement décidé de s’écarter radicalement du monde des téléphones et des tablettes. Plus de puce Atom pour nos futurs terminaux, donc. Difficile de ne pas imaginer que cette annonce fasse suite à la réduction de 12 000 postes parmi les effectifs de la marque. 

On ne peut pas dire qu’Intel soit mal, d’ailleurs les derniers chiffres à propos du constructeur ne sont pas forcément mauvais. Intel a pourtant décidé de prendre une décision des plus radicales : s’écarter du monde de la mobilité. Ainsi, plus de processeur Atom pour smartphone et tablette. La semaine dernière, Brian Kzranich, le CEO d’Intel, avait justement expliqué avoir redéfini les cinq priorités de l’entreprise. On y évoquait le cloud, l’Internet des objets, 3D Xpoint ou encore la 5G.

C’est donc vers ces domaines qu’Intel désire s’investir désormais. On rappellera que le constructeur de puces a voulu, pendant quelques années, se confronter aux concepteurs d’architectures ARM, ces derniers ayant donc désormais le champ libre pour expérimenter et récupérer des parts de marchés. Parts de marché qui, dans ce secteur, ont été assez réduits pour Intel cependant. On notera qu’Intel devrait continuer à travailler sur le secteur plus conventionnel des PC, voire des 2-en-1, qui restent, dans l’absolu, des tablettes mais se rapprochent davantage des PC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here