SONY dévoile ses tablettes tactiles S1 et S2 sous Android 3.0

Lors d’une conférence de presse au Japon, Sony vient (enfin) d’annoncer officiellement ses deux tablettes tactile. Souvenez-vous, le 20 février ilovetablette vous annonçait la rumeur d’une tablette Sony S1 certifiée PlayStation Suite en prévision, plus récemment le PDG de Sony confirmait cette rumeur sans en dire davantage. Aujourd’hui l’info est confirmée, les tablettes Sony vont bel et bien sortir et elles s’appellent S1 et S2. Ce sont encore des noms de code mais ils sont utilisés par Sony pour présenter officiellement les deux « tablettes Sony » sous Android 3.0 qui sortiront à l’automne 2011. La marque joue là une stratégie différente des autres en se positionnant tardivement  sur se segment mais avec des arguments assez intéressants pour soutenir la comparaison. Sony va offrir du design et du contenu à ses clients, car si Sony arrive tard, très tard comparé à d’autres acteurs comme Motorola ou Acer, la marque débarque avec un univers complet en plus d’une tablette, et c’est là que Sony pourrait faire la différence. D’un point de vue matériel on à 2 engins très différents.  Sony segmente son offre pour toucher ses 2 cibles préférées : L’utilisateur familial en quête de confort, de design et de contenu et le joueur.

Tablette Sony S1 : une tablette tactile familiale

La S1, c’est un nom de travail, est une tablette 9.4″ sous Nvidia Tegra 2 clairement orientée multimédia. Avec cette tablette, Sony veut offrir du mouvement à ses clients à l’intérieur de la maison : Compatible avec Qriocity, sa plateforme de contenu audio et vidéo, et équipée d’un wifi lui permettant le DLNA, la tablette 9.4″ se transforme naturellement en écran déporté dans l’écosystème de la marque. Vous louez un film avec votre ordinateur ou téléchargez de la musique avec votre Playstation et vous retrouvez ces contenus disponibles sur votre tablette pour les voir ou les écouter partout où votre réseau Wifi porte. C’est bien sur possible avec d’autres marques mais la différence chez Sony c’est qu’ils apportent leur contenu et que la tablette mets en scène celui ci grâce à une interface supplémentaire à Android 3.0.

D’un point de vue matériel cette tablette est également intéressante puisque la marque est sortie des sentiers battus et rebattus par ses concurrents. Un challenge difficile à tenir en se présentant bon dernier sur la ligne d’arrivée mais un choix qui explique surement ce retard sur ce segment.

La tablette n’est pas totalement plate mais présente une légère déclinaison, ce qui implique une orientation pour la tenir et non pas un objet que l’on peut manipuler en tout sens. Je suppose que le relief ainsi proposé offrira une meilleure visibilité à l’écran lorsque la tablette sera posée sur une table et que la prise en main au format portrait sera plus agréable avec ce relief plus épais dans le creux de la main, un peu comme un livre de poche replié en deux.

Cela déporte également le poids de la tablette dans la partie haute de l’engin, difficile de cerner ce que cela apportera comme avantage pour le confort de l’utilisateur. Sony explique qu’excentrer le centre de gravité améliore l’ergonomie de l’ensemble et la sensation de poids de la tablette. J’y vois en tout cas beaucoup d’avantages à priori : D’abord de pouvoir glisser naturellement un doigt dans cette cavité créée clairement pour cela. Le pouce sera posé en opposition des doigts sur la surface de la tablette tandis que l’index sera dirigera naturellement dans cette zone grise du côté, là où se trouve les boutons de volume et de démarrage de l’engin.

On voit dans la vidéo que Sony n’a pas perdu de place dans cette épaisseur puisqu’on y retrouve un port jack pour un casque et un port USB derrière une trappe. On manque d’infos sur le contenu réel de l’engin, la technologie d’écran employée, la capacité de stockage, seule la présence d’une puce Nvidia Tegra 2 a filtré.


Tablette Sony S1 : l’un des 4 quatres prototypes…

 

Tablette Sony S2 : une tablette tactile pour les jeux

La seconde tablette Sony, la S2, est là encore résolument différente des autres modèles actuels : Avec 2 écran 5.5″ en 1024 x 480, elle offre un design radicalement novateur sur ce marché. Son but est de clairement venir supporter l’autre annonce majeure qui se cache dans ces tablettes à savoir la certification « Playstation ».

Le sujet est encore flou mais Sony va probablement proposer un market alternatif de son univers console porté aux tablettes Android 3.0. Cette seconde mouture dispose elle aussi d’un processeur Nvidia Tegra 2 mais on ne sait pas du tout si ce market sera ouvert à des tablettes concurrentes équipées de la même puce. Sony à plusieurs options :

  • Proposer un market Playstation en exclusivité sur ses tablettes ou uniquement sur sa S2 pour lui assurer une différence notable d’avec les autres concurrentes et ainsi maximiser ses ventes.
  • Proposer un market Playstation compatible avec toutes les tablettes Tegra, à l’instar du Tegra Zone, et vendre un maximum de titres Playstation.
  • Enfin, faire de cette exclusivité un argument de vente pour une période donnée au lancement de la S2 avant d’ouvrir sa caverne d’ali-baba de jeux à toutes les autres tablettes.

Reste à savoir si l’ensemble du marché des tablettes qui exploite des écrans plus grand avec de plus fortes résolutions sera compatible avec ces titres ? La tablette Sony  affichera le jeu Playstation sur l’écran haut de l’engin en 1024 x 480 alors que la partie basse affichera les commandes. Difficile de savoir comment se comportera un titre sur une tablette à écran unique en 1280 x 800…

D’un point de vue ergonomique on a là encore un engin très différent des autres avec un fort côté console portable dû à la charnière et aux 2 écrans qui rappellent l’univers des Nintendo DS. L’engin dispose d’une webcam frontale et d’une webcam de façade et devrait certainement permettre des fonctions de vidéo conférence sympathiques. Je ne suis pas sur que le format proposé soit confortable autrement qu’en ayant la console en main, l’équilibre de l’ensemble semblant assez précaire une fois ouvert sur une table. Je fais confiance à Sony pour proposer le lot d’accessoires divers pour exploiter au mieux cette machine. Les 2 écrans sont gérés de manière séparées par Sony et il sera donc possible de regarder un film sur un écran tout en lisant ses emails sur l’autre, l’ergonomie de ce type de machine est donc encore à inventer.

Pas de date ni de prix officiels, les noms S1 et S2 sont également provisoires, des rumeurs parlent déjà de prix en dollars pour les 2 machines : 599$ pour la S1 et 699$ pour la S2.

Si Sony à pris son temps pour présenter ses machines au monde il faut maintenant qu’ils soient rapidement présents sur le terrain pour ne pas perdre trop de ventes. Je doute que les acheteurs d’une tablette Android 3.0 en 2011 en rachètent une seconde la même année ou même en 2012. La marque a gardé assez d’infos techniques et de détails sous le coude pour nous présenter des éléments petit à petit jusqu’à la sortie du produit, prévu pour l’automne 2011.



1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here