Pour lutter contre l’échec scolaire, les tablettes seraient utilisées dès la maternnelle

0
683

L’Institut Montaigne, dont le but est d’associer les enjeux de compétitivité et de cohésion sociale en France, a estimé, via un rapport récent, que le numérique, et l’utilisation plus importante des tablettes, serait la clé pour les élèves en difficulté. Ce projet, dont le coût s’élèverait à plus d’1,5 milliard d’euros, a été pensé pour aider les jeunes… à partir de la maternelle. 

Le rapport de l’Institut Montaigne estime ainsi que des cours plus ludiques, proposés sur tablette donc, seront mis en place avec, dans en finalité, des choses à faire chez soi sur son propre matériel. L’objectif ? « Lutter contre l’échec scolaire« . Cette initiative aurait pour finalité d’offrir aux enfants les mêmes chances. L’on viserait ainsi les enfants dès la maternelle. Le document indique que chaque classe profitera de huit tablettes, une tablette interactive pour remplacer le bureau du professeur et des tableaux numériques, voir même dans certains cas un robot !

Comme nous le disions, cela représente un budget d’1,5 milliard d’euros, soit, selon l’étude, 215€ par élève. Un fameux changement qui pourrait rendre la tablette encore plus indispensable… de là en faire une matière à intégrer. Enfin, on parle plus du numérique et de sa navigation virtuelle. Le « savoir utiliser le numérique » pourrait être inclus dans les programmes à partir de la CM1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici