L’Asiatique Huawei revient à l’attaque en proposant son dernier flagship annoncé il y a peu : le Mate 8, une nouvelle phablette de 6 pouces. Avec cet Huawei Mate 8, on retrouve, dit-on, un retour aux bases. Un bon remplaçant pour le Huawei Mate 7 ? 

Le Huawei Mate 7 a enfin son successeur. Il s’agira, sans surprise, du Mate 8 qui propose une configuration haut de gamme très charmante venant corriger les petites erreurs de l’ancienne génération. Début du mois, le Chinois promettait une annonce de taille. Il s’agit donc de ce Mate 8 annoncé il y a quelques heures seulement. On l’attendait déjà en septembre dernier, mais c’est le Huawei Mate S qui avait été annoncé à la place.

Mate8

Niveau design, on retrouve quelque chose de connu. La coque est entièrement en métal et l’écran est dit « 2,5D«  (les bords sont légèrement arrondis pour assurer la protection de l’écran donnant un aspect très fin). Le capteur photo est arrondi également (contrairement à la forme carrée du Mate S). Niveau technique, voici ce que l’on propose :

  • Un écran IPS LCD de 6 pouces (full HD 1080p)
  • Une puce HiSilicon Kirin 950 avec quatre cœurs Cortex A72 cadencés à 2,3 GHz et quatre autres Cortex A53 à 1,8 GHz
  • Entre 3 ou 4 Go de mémoire vive
  • Et 32 ou 64 Go de mémoire de stockage
  • Une batterie de 4 000 mAh
  • Un capteur photo dorsal Sony IMX298 (f/2.0) de 16 Mégapixels et un autre frontal Sony IMX179 de 8 Mégapixels.
  • L’appareil tournera nativement sous Android 6.0 Marshmallow dès le début
  • Et on notera aussi la présence de l’interface utilisateur EMUI (dans sa version 4.0)

Alors, l’une des spécificités c’est que le processeur est dit « Intelligent i5« . En d’autres termes, il prendra en charge plusieurs tâches – lecture musicale, reconnaissance vocale, etc. – afin d’optimiser la consommation énergétique de l’appareil. Un très bon point ! Le Huawei Mate 8 est attendu pour le premier trimestre 2016 pour un prix encore inconnu. On devrait en apprendre plus lors du CES 2016 qui interviendra dans deux mois maintenant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here