Bientôt possible d’utiliser sa tablette au décollage et à l’atterrissage ?

0
2732
Bientôt possible d'utiliser sa tablette au décollage et à l’atterrissage ?

L’AESA  prépare l’autorisation de l’utilisation des tablettes tactiles au décollage et à l’atterrissage

L’Agence européenne de sécurité aérienne planche actuellement sur la possibilité d’utiliser des tablettes et smartphones en « mode avion » au décollage et à l’atterrissage des avions européens.

Il devient en effet de plus en plus difficile de faire comprendre aux passagers qu’il est nécessaire d’éteindre leurs tablettes pendant le décollage et l’atterrissage tandis que l’équipage continue d’utiliser ces appareils.

Dans les cockpits, l’iPad et les tablettes Surface s’imposent en grand remplaçant des fameuses mallettes comme nous l’avions évoqué dans un article précédent.

Ces tablettes permettent en effet au pilote et commandant de bord de consulter les cartes et d’obtenir des informations dans la documentation technique de l’avion.

Les hôtesses et stewards les utilisent également pour connaître les différentes procédures. Jusqu’à présent, les passagers devaient obligatoirement arrêter le fonctionnement de tout appareil électronique à l’atterrissage et au décollage.

« C’est un pas important dans le processus d’extension de la liberté d’utilisation des appareils électroniques à bord des avions sans compromettre la sécurité », a déclaré dans un communiqué Patrick Ky, directeur de l’AESA. « L’AESA tient compte de la prolifération des appareils électroniques personnels et du souhait des voyageurs de les utiliser n’importe où ».

Cette nouvelle directive sera appliquée dès la fin novembre et concernera tous les avions opérés par des compagnies européennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici