Google ne reste pas là les bras croisés à attendre que son OS se développe tout seul. La firme est très active et Android N révèle encore des éléments insoupçonnés. Voici un condensé des derniers éléments lié à la dernière version d’Android… qui vient d’être déclinée dans une seconde bêta

On assure la numérotation

Personnellement, je n’avais pas vraiment de doute là-dessus, mais c’est vrai que, jusqu’il y a peu, Google n’avait pas communiqué sur Android N comme étant Android 7.0. En effet, on aurait pu tomber sur du 6.1 voire du 6.5. Ça sera normalement pas le cas.

Android-N-70-Samsung-01Et c’est Samsung qui aurait vendu la mèche. Dans le dernier SDK de la marque coréenne pour le système multifenêtre, une petite ligne indique en effet qu’Android N serait tout simplement Android 7.0. Et difficile de se dire qu’il s’agit d’une erreur sachant que Samsung marche, mains dans la main, avec Mountain View depuis un moment maintenant.

Support de 74 nouveaux emojis et refonte générale

EmojisOn a récemment appris que Google avait décidé de répondre à certaines demandes en proposant une refonte de ses emojis pour Android N. Malgré le protocole unicode, les emojis ne sont pas compréhensibles de la même manière sur toutes les plateformes. Et comme le dit le sous-titre, Android N permettra de profiter de 74 images supplémentaires grâce au support de la norme Unicode 9.0, ça sera d’ailleurs lié à la bêta 2 de l’OS que j’évoquerai en fin de sujet.

Gestion des écrans à niveau de pression

En effet, à l’instar de la fonction 3D Touch d’iOS, Android pourra bientôt profiter d’un système similaire. La chose a commencé par être une simple rumeur pour finalement, notamment par le biais de nos confrères de The Verge, migrant vers une officialisation. Le principe est donc connu : en fonction de le pression, l’élément cliqué pourra fournir des informations différentes ou réagir d’une façon bien précise. Sur la vidéo ci-dessous, on peut voir un essai sur une tuile météo qui permet d’avoir le climat du moment ou sur les jours à venir, et une application courrier qui permet de voir, sans s’y rendre, s’il y a du nouveau. On voit que la chose est encore assez peu aboutie mais ça reste très prometteur. En notant, bien évidemment, qu’il faudra que l’écran du smartphone ou de la tablette soit compatible avec cette fonction, cela s’entend, et ces derniers sont très peu nombreux actuellement. On espère également que les développeurs suivront la tendance.

Un mode « réalité augmentée » à venir ?

VRPassée inaperçue, une option dédiée à la réalité augmentée a été implémentée dans Android N. Google prouve donc son ambition de développer cette grande tendance du moment. C’est via le site Ars Technica que l’on découvre la discrète option. Pour la voir, il faut aller dans le menu Application, aller dans ses paramètres et se rendre dans le sous-menu « Accès spécial ». Là on peut voir l’option « Services de soutien de réalité virtuelle ». Il ne sera pas possible de faire grand-chose avec ce menu pour l’instant, vous vous en doutez. On peut néanmoins comprendre que ça sera par-là qu’il faudra accepter ou non l’accès à la réalité augmentée de certaines applications, ainsi que les notifications liées. On rappellera que la chose avait déjà évoquée puisque Google recrute, depuis l’année dernière, pour une version en réalité augmentée d’Android.

Déjà la bêta 2 d’Android N

Enfin, depuis quelques jours, Google propose la seconde bêta d’Android N. Elle sera moins généreuse que la première, en toute logique, mais viendra améliorer certaines choses et apporter quelques nouvelles fonctionnalités. Pour rappel, la première version d’Android N proposait un mode multifenêtre, un nouveau panneau de notifications et des améliorations variées. La principale nouveauté de cette seconde bêta sera, d’abord, le support des API Vulkan, déjà présent sur certaines références comme le Nvidia Shield Android TV ou encore le Samsung Galaxy S7. Et si vous vous posiez la question : Vulkan est une interface de progression visant à améliorer la gestion des processeurs et, donc, améliorer les performances globales de l’appareil. De plus, j’en parlais plus haut, l’OS supporte donc le format Unicode 9.0 pour les emojis. Bref, ça avance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here