Apple Inc CEO Tim Cook steps out on stage during an Apple event in San Francisco, California October 22, 2013.  REUTERS/Robert Galbraith (UNITED STATES  - Tags: BUSINESS TELECOMS SCIENCE TECHNOLOGY)   - RTX14JYJ
Tim Cook, le CEO d’Apple, lors du WorldWide Developers Conference 2015, le 8 juin 2015.

Si vous n’avez pas suivi la conférence WWDC 2015 d’Apple, hier, 8 juin, voici un condensé de ce qui a été révélé. En gros, ce qui a été prévu a été évoqué. Ainsi, l’événement s’est orienté selon trois axes : l’apparition d’Apple Music, le nouveau iOS, avec la neuvième génération, et puis, bien sûr, le nouvel OS X dédié aux Mac. 

Plus d’informations sur iOS 9

063_476364306

La conférence WWDC, réservée avant tout aux développeurs, permet malgré tout d’en apprendre plus sur les avancées de la firme de Cupertino. Bien sûr, il a été question d’iOS 9 dont on parle depuis quelques semaines/mois et qui va venir remplacer progressivement iOS 8, qui devra tout de même passer par sa version 8.4 avant. Pour iOS 9, Craig Federighi, le responsable de l’ingénierie logicielle chez Apple, il a surtout été question d’une refonte basée sur quatre axes : l’intelligence, le domaine applicatif, l’expérience iPad et les fondamentaux d’iOS.

Concernant l’intelligence : sans surprise, l’assistant Siri est central et sera, dit-on 40% plus rapide et précis dans le résultat des requêtes formulées. On promet un taux d’erreur de maximum 5%. En plus de cela, le moteur de recherche Spotlight évoluera aussi pour devenir davantage proactif. Et en parlant de proaction, les exemples sont assez éloquents : cela va de l’application musicale qui se lance dès qu’on branche son casque ou encore un appel d’un numéro inconnu qui va se conjuguer à une recherche dans les mails et les informations pour deviner de qui il s’agit. Parmi d’autres choses, l’application Notes s’enrichira également avec la possibilité de faire des croquis, des listes, ajouter des liens, etc.

08065320-photo-ios-9-transit
Version iPhone de la nouvelle mouture de Plans sur iOS 9.

iOS 9 offrira aussi une mise à jour pour Plans (qui serait, selon Apple, utilisé 3,5 fois plus que Google Maps). Quoi de neuf ? Plus d’informations sur les transports en commun, les sorties de métro, etc… mais seulement pour certains marchés mais pas encore la France. On parle de 10 villes occidentales et 10 villes chinoises pour le moment.

08065328-photo-ios-9-news
L’iPad comme l’iPhone pourront profiter d’une application « News » singeant peu ou prou des services agrégateurs tels que Flipboard.

iOS 9 intégrera également une nouvelle version de l’application « News » qui viendra s’inspirer de certains agrégateurs à succès tels que Flipboard. L’application viendra agréger des sources d’information sur base des intérêts de l’utilisateur. Encore une fois, il faudra être patient puisque seuls les anglophones en profiteront dans un premier temps.

08065324-photo-ios9-split-screen

Mais la grande nouveauté viendra du multitâche qui va enfin débarquer sur iPad. Quoi de beau ? On retrouvera donc un écran qui peut être divisé comme sur Windows 8, notamment. Le gestionnaire des tâches proposera également des aperçus plus visibles et, en partant d’un des bords de l’écran, il sera possible de switcher d’une application à l’autre. En outre, un nouveau clavier virtuel fait son apparition et propose des outils très pratiques (insertion de photos, pièces jointes, couper/coller, etc.). Est-ce que l’écran partagé sera disponible sur tous les modèles ? Bonne question. Cette option sera disponible sur l’iPad Air 2, c’est une certitude, pour le reste… On évoque aussi la présence du Picture-in-picture (soit le fait qu’une petite vidéo peut rester affichée dans le coin de l’écran) sur I’iPad Air/Air 2 et l’iPad Mini 2/3.

Pour terminer sur le sujet, il a été question d’optimisation énergétique. Un mode énergie fera son apparition et permettra, dit-on, de gagner jusqu’à trois heures en plus. Les mises à jour d’iOS 9 à venir sont promises également comme moins gourmandes. Le poids d’iOS 9, par exemple, ne dépassera pas les 2 Go (quand iOS 8.0 imposait plus de 4,5 Go !). Concernant sa disponibilité, une version beta sera déjà disponible dès le mois de juillet. Un déploiement plus général est prévu pour l’automne et, bonne nouvelle, Apple confirme que pour tous les appareils sous iOS 8, il sera possible de migrer à iOS 9. Voici le tableau des compatibilités :

compat
Votre iPad/iPhone est-il compatible ? Voilà de quoi voir clairement si vous pourrez migrer.

Apple Music : Deezer et Spotify ont-ils du souci à se faire ? 

Présentation d'Apple Music par Eddie Cue main dans main avec le rappeur Drake
Présentation d’Apple Music par Eddie Cue main dans la main avec le rappeur Drake.

Apple a été très discret malgré son grand statut d’influenceur il y a quelques années grâce à iTunes, mais pour faire suite au rachat de Beats Music, la firme veut redevenir un challenger concernant le streaming musical. Cependant, il s’avère être, en l’état, davantage un outsider. Outsider qu’il ne faudra néanmoins pas prendre à légère. Pour 10$ (15$ pour une formule familiale), Apple Music permettra de contrer ce que l’on juge être du streaming musical qui ne rapporte pas assez aux artistes. Concrètement, Apple Music, c’est un catalogue de 30 millions de morceaux issus d’iTunes, une Web Radio en direct (Beats 1) animée par l’anglophone le réputé Zane Lowe et un module social appelé « Connect » qui permettra aux artistes de dialoguer avec leurs fans.

zdnet-apple-music-service-beats

Apple Music peut-il sortir du lot ? Selon les analystes, le prix, même chez Spotify et consorts, est jugé trop cher. Selon les études, le prix dépensé pour de la musique n’a pas évolué entre 1999 et 2011 et serait de 50€/an maximum. Les 120€ demandés en général, par an, sur ces services leur permettent de survivre mais les payeurs font partie d’une frange minoritaire des utilisateurs. Apple a beau avoir un lot de cartes de crédit archivées impressionnant, cela va-t-il faire la différence ? Pour terminer sur le sujet, Apple Music sera disponible sur iOS et OS X à partir du 30 juin, et plus tard pour Android et Windows via iTunes.

Le nouvel OS X sera appelé El Capitan 

osx-elcapitan-front
« El Capitan » est le nom d’un majestueuse formation rocheuse que l’on retrouve dans le parc Yosemite (nom de la version précédente d’OS X).

El Capitan remplacera donc OS X Yosemite. Ce dernier, en moins d’un an, a déjà pu profiter d’un taux d’adoption de plus de 50%. À quoi les utilisateurs pourront-ils s’attendre ? Une meilleure expérience utilisateur et des améliorations de performances. Mais ne vous attendez pas à des changements grandioses. Il s’agira, en plus des correctifs et de la stabilisation globale, de petits détails.

ossx-elcapitan-split-view

Par exemple, il y a l’image du curseur qui peut grossir si l’utilisateur agit rapidement la souris ou met le doigt sur le trackpad du PC. Une bonne façon de le retrouver sur un écran (grand, notamment). Comme pour iPad, OS X El Capitan propose d’afficher, en plein écran, plusieurs applications en même temps. À ce titre, l’option Mission Control a été améliorée pour permettre une grande fluidité dans ce mode.

Mais encore ? On retrouvera plusieurs améliorations au niveau du mailing (possibilité de créer des contacts et des événements rapidement, de supprimer des messages comme sur iOS) mais aussi, et comme pour iOS 9, une amélioration notable de Spotlight qui promet des réponses pertinentes face à des questions complexes. Plans profite aussi des ajouts promis pour iOS. OS X El Capitan sera donc une mise à jour gratuite disponible en automne.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here