Marché des tablettes en France : selon les estimations de GfK, il s’est vendu 1,45 million de tablettes tactiles en France en 2011 contre 1,24 million d’ordinateurs de bureau

Le succès des ventes de tablettes tactiles en 2011 se confirme : en juin dernier l’institut GFK prévoyait déjà une hausse de 100% des ventes de tablettes par rapport à 2010, puis annonçait en août dernier la quatrième baisse trimestrielle consécutive pour le marché des PC en France et alors que l’IDC estimait en septembre dernier qu’il se vendrait plus de tablettes que prévu en 2011, les instituts ont vu juste puisqu’il c’est bel et bien vendu plus de tablettes tactiles en 2011 que d’ordinateurs de bureau.

Les données ne prennent en compte que les ventes aux particuliers, auxquelles il faut rajouter les ventes aux professionnels, estimées par GfK à 100.000 pièces environ. Au global, le parc installé de tablettes en France avoisine désormais les 2 millions de pièces.

Tablette tactile : l’un des plus gros marchés de l’électronique grand public

Tablette Tactile VS PC Portable

L’ascension des tablettes tactiles est très rapide : il y a tout juste un an et demi que l’iPad a fait son apparition sur le marché, et avec ses concurrents, ils se positionnent déjà comme l’un des plus gros marchés de l’électronique grand public. Même si les foyers français n’abandonnent pas l’achat d’ordinateurs portables dont les ventes dominent toujours le marché, ils ont acheté davantage de tablettes que d’ordinateurs de bureau (1,24 million d’unités contre 1,46 en 2010) !

C’est surtout en valeur que la performance est impressionnante : la tablette tactile avec un prix moyen de 420 euros, a représenté en 2011 un marché en France de 609 millions d’euros. Un chiffre proche de celui des PC de bureau (703 millions d’euros) et bien supérieur en valeur à celui des « netbooks » (291 millions d’euros).

Il faudra maintenant suivre si cette tendance se maintiendra cette année, car plusieurs constructeurs (Acer, Asus, RIM…) ont commencé à baisser les prix de leurs tablettes.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here