Tablette Tactile à 1€ pour les étudiants : polémique avec Archos

2
1934
Test complet de la tablette Archos 101 G9 13
Archos 101 G9 Vs Apple iPad 2 vue de dos

Une tablette tactile à 1€ par jour pour les étudiants c’est bien, mais pourquoi le ministère de l’Enseignement supérieur n’a pas intégré le constructeur Français dans le dispositif ?

Vendredi dernier, le ministère de l’Enseignement supérieur, en partenariat avec Orange, annoncé que tous les étudiants de France allaient pouvoir disposer d’un tarif préférentiel pour acquérir une tablette tactile. En effet, ils pourront souscrire à un abonnement de l’ordre de 1€/jour pendant deux ans. Pour ce prix, ils peuvent acquérir soit d’une tablette iPad 2 soit une tablette Samsung Galaxy Tab 8.9 ainsi que d’un accès internet 3G.

Ce partenariat n’est cependant pas du goût de tous et notamment du spécialiste français de la tablette, Archos, soutenu par le maire de Ris-Orangis qui reproche au ministre de l’Enseignement supérieur de ne pas avoir sélectionné le fabriquant français Archos.

Henri Crohas (Archos) contre-attaque et propose une tablette tactile multimédia pour 0,5€ par jour !

[pullright float= »alignright »]Détails de l’offre d’une tablette à 1 euro par jour sur Orange. Le coût mensuel n’excède pas 31€/mois, soit 1€/jour pour disposer d’une tablette Apple iPad 2 16Go ou une tablette Samsung Galaxy Tab 8,9 et d’une connexion 3G avec un volume de données de 1Go par mois. Au-delà, les étudiants peuvent prolonger leur connexion, à raison de 3€ de plus par palier de 100 Mo. Seul Orange propose cette offre, baptisée « Let’s go Proxima Etudiant ».[/pullright]

Le PDG d’Archos, Henri Crohas, a lancé le lundi 3 octobre l’idée d’une tablette à 0,5€/jour dans le Journal de l’éco de Dominique Esway sur France Info.

« Je lance un appel au ministre et nous proposons une offre à moitié prix : l’Archos 80 à 0,5€ par jour. Si aucun des trois grands opérateurs ne veut y aller, on se tournera vers les MVNO« . Henri Crohas lance donc un pavé dans la marre du ministre de l’Enseignement supérieur Laurent Wauquiez, accusé selon lui de favoriser ses deux plus grands concurrents : « Voir une offre du gouvernement faire la promotion de deux concurrents d’Archos, je trouve ça lamentable« .

[pullleft float= »alignleft »]Faisons les comptes. Au total, avec une offre Archos 80 G9 à 0,5€, la facture pour l’étudiant s’élèvera à 365 euros, contre 730 pour la tablette d’Apple et de Samsung. Soit moitié moins cher. Dans le commerce, la tablette d’Archos est vendue 299 euros en version 3G, soit 310 euros de moins que l’iPad 2 3G de 16 Go, à 609 euros. Cherchez l’erreur.[/pullleft]

Et le Président d’Archos ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit d’évoquer l’opérateur historique : « Quoi qu’on fasse, Orange ne veut pas d’Archos ! Chez eux tout le monde est toujours ravi de nos produits mais à la fin c’est toujours Samsung qui gagne. Pourquoi Orange ne travaille pas avec Archos ? ».

Le constructeur Archos soutenu par des politiques

Dans un courrier dont l’AFP a eu copie, Thierry Mandon juge « anormal » que le dispositif « n’intègre pas d’offre de la société française Archos », dont le siège se trouve dans l’Essonne et « qui utilise le même niveau technologique que les tablettes d’Apple et de Samsung à un prix plus avantageux« .

La faute à Orange ?

Laurent Wauquiez, interrogé aujourd’hui par l’Agence France-Presse, a répondu : « La porte a toujours été ouverte à Archos, et elle le reste, mais quand, cet été, on a préparé notre offre étudiante, le système d’Archos, qui venait d’implanter Android, n’était pas totalement stable, et cela nous aurait obligés à repousser et à ne pas être prêts pour la rentrée ».

Forfait-Orange-Tablette-Tactile-1-euro-etudiant
Forfait Tablette Let's go Proxima Etudiant sur le site d'Orange

« Si Archos est prête à proposer une offre, on l’étudiera. Mais je suis là pour les étudiants, ma priorité est qu’ils soient équipés de matériel au meilleur prix, je ne suis pas là pour faire le VRP des constructeurs », a déclaré M. Wauquiez, en assurant que la proposition à 50 centimes était « sans l’abonnement » à Internet, contrairement à l’offre d’Orange.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici