Des rumeurs en parlaient avec grande insistance, HP l’a finalement fait. Suivant les pas de son concurrent Acer, et son Jade Primo annoncé lors de l’IFA 2015, le constructeur américain a finalement présenté et confirmé l’étonnant HP Elite x3. Un nom qui vient s’inscrire dans la gamme de produits actuelle et qui se veut très polyvalent grâce à la comptabilité du mode continuum de Windows 10 Mobile. 

Avec son HP Elite x3, le constructeur dit proposer une offre triple : un téléphone, un PC portable et un ordinateur de bureau. Rien de moins. La fonction continuum, propre à Windows 10 et Windows 10 Mobile, permet, dans ce cas-ci de projeter l’écran de son smartphone sur un écran plus grand… ce qui permettrait d’offrir plus de possibilités au niveau de la productivité et des tâches que l’on pourrait avoir à faire sur un PC.

hp-elite-x2_1ad76b49498bbdc4_450x400
Le HP Elite x2 évoqué en novembre 2015.

Cet Elite x3 vient, comme son nom l’indique, s’inscrire dans la gamme « Elite » de HP. Le dernier essai, notamment, était l’Elite x2, une tablette 2-en-1 qui ne cachait pas son objectif de titiller les produits Surface de Microsoft. Pour ce nouveau smartphone, on assiste à une nouvelle preuve de confiance envers Microsoft et son OS mobile… qui en a bien besoin, manifestement. Oui, car, outre les terminaux Lumia, les seuls essais sont généralement des modèles d’entrée de gamme qui peinent à se différencier les uns des autres. Ici, on est donc sur un produit haut de gamme. La phablette propose en effet un écran AMOLED de 5,96 pouces, protégé par du Gorilla Glass 4, et bénéficiant d’une résolution de 2560 x 1440 pixels. L’appareil propose également une des dernières puces Qualcomm, la Snapdragon 820, et sera épaulé par 4 GB de RAM, 64 Go de stockage et pourra grimper, via une microSD, jusqu’à 2 To supplémentaires. Enfin, la batterie propose 4 150 mAh et l’appareil photo dorsal atteint 16 Mégapixels quand l’avant propose 8 Mégapixels. Une belle bête qui, avec 195 grammes, ne dépasse pas les 7,8 mm d’épaisseur. Le téléphone est double SIM et propose une partie audio signée par la marque renommée Bang & Olufsen.

Le téléphone se voulant un outil complet, un dock est prévu pour profiter du mode continuum. Ce dernier propose plusieurs connectiques plutôt correctes dont deux ports USB Type-A et un port USB Type-C.

On pourra aussi mentionner le HP Mobile Extender un simple boitier à l’allure d’un PC portable proposant un affichage de 12,5 pouces et la possibilité de profiter d’un vrai clavier et d’une autonomie particulièrement étonnante allant jusqu’à 48 heures !

4a13d54520a22e786d6c9c237d10c_asbagf

Actuellement en simple prototype, le produit fini devrait ne pas dépasser les 900 grammes (pour le moment, on est plus proche d’un kilogramme). Le boîtier ne contiendra donc rien d’autres que ce que l’on voit couplé à la généreuse batterie. « Tout sera géré par le téléphone » explique HP, et cela, pour des raisons de sécurité. Enfin, grâce à un outil nommé HP Workspace, HP permettra, malgré l’architecture ARM du téléphone, de profiter de certaines applications x86 grâce à un module de virtualisation. Si HP n’est pas le premier à proposer ce genre de formule jugée très polyvalente, la chose est malgré tout très audacieuse et Microsoft a forcément intérêt à jouer au maximum là-dessus pour augmenter ses faibles parts de marché au niveau mobile. À voir dans quelques mois si la sauce prendra réellement. hp-elite-x3-falcon-docked_wqcaud

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here