Longtemps abonné aux devices de Microsoft, en tant que smartphones centraux, j’ai finalement jeté mon dévolu sur la dernière production de Samsung avec le Galaxy S7 (décliné en or rose depuis peu). Il semblerait que le choix fut des plus judicieux puisque les appareils du Coréen, sous Android, sont considérés, sous cet OS, comme les plus sécurisés. C’est le cabinet Gartner qui nous le dit. Google a aussi affiché à nouveau son ambition de diminuer drastiquement le nombre de malwares sur sa boutique applicative. 

Samsung récupère à nouveau la palme de la sécurité

Selon une étude, Samsung dépasserait même certaines plateformes jugées, en général, plus sécurisées comme Apple ou BlackBerry. Pour son analyse, Gartner a comparé les offres de douze constructeurs, différents critères ayant été pris en compte pour savoir finalement quel était la plateforme/la marque la plus sécurisée. On sait qu’Android n’offre pas un terrain uniforme… le nombre de malwares étant finalement assez élevé, mais grâce au système Knox 2.6, les derniers terminaux de Samsung sont donc, aujourd’hui, les plus sécurisés, Gartner offrant à la marque la mention « Strong » dans son étude. L’Asiatique assurerait aussi au niveau de la gestion du chiffrement de données, l’authentification et les éléments permettant de lutter contre le root. Il faudra noter que Samsung a profité de cette analyse pour se présenter comme le « leader de la sécurité mobile« . Kevin Gilroy, vice-président du constructeur, rappelle que, déjà en 2015, Samsung avait gagné cette mention. Pourvu que ça dure…

knox-600x338Et en parlant du Samsung Galaxy S7 (Edge), notons que le téléphone profitera d’un nouveau coloris : l’or rose. Cette variante « Pink Gold » viendra donc faire comme le Galaxy S6+ et le Note 5 qui n’avait pas passé nos frontières. La Corée en profite dès aujourd’hui, et ce modèle devrait être déployé ailleurs par la suite. Wait & see.

galaxy-s7-rose-goldGoogle continue, plus que jamais, à lutter contre les malwares présents sur son Play Store

AndroidNous en profiterons également pour expliquer que Google vient, en parallèle, de publier son second rapport de sécurité par rapport à Android. La firme de Mountain View affirme avoir renforcé le scan des applications mobiles. On expliquerait que, chaque jour, Google scannerait plus de six milliards d’installations d’applications dans le but, bien évidemment, de dénicher et de supprimer des hypothétiques malwares. Par ailleurs, selon la marque, plus de 400 millions de terminaux seraient analysés quotidiennement. Et au niveau software, Google vise aussi à améliorer son navigateur Chrome en y incluant Safe Browsing qui va alerter l’internaute lorsqu’il se rendra sur une page jugée suspecte. Rappelons que, en 2015, Google se félicitait d’avoir réussi à diviser par deux le nombre de malwares sur son OS mobile (nous étions alors sur deux fois moins de devices analysés chaque jour). Notez, tout de même, que l’on resterait néanmoins, pour l’instant, sur le même taux d’appareils infectés. Une bataille de gagnée mais certainement pas encore la guerre, donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here