La tablette contribuerait à 7% de l’audience de la presse française

0
827

lemonde-facebook-reader-io-digital

Pour la première fois, un baromètre trimestriel diffusé par AudiPresse mesurant l’audience des journaux est dévoilé. Selon ce dernier, la tablette contribuerait, du moins en France, à 7 %. Si le chiffre peut paraître modeste, la tablette est désormais un outil à prendre très au sérieux par le journalisme français. 

Quel est le profil du lecteur type sur tablette ? Il vit en milieu urbain, fait partie de la catégorie socioprofessionnelle supérieure et ferait partie d’une famille d’un ou plusieurs enfant(s). L’étude révèle que plus de 10 millions d’utilisateurs français de 15 ans et plus (ce qui fait tout de même 18 %) utilisent ce support, parmi d’autres, pour s’informer quand 3% des utilisateurs n’utiliseraient que la tablette pour lire l’actualité. Dans les chiffres, on explique que 6 % se « contentent » du support mobile, une personne sur cinq suit l’actualité sur son PC et une personne sur deux ne jurent encore que par le journalisme « print« .

Bref, la tablette n’est plus anecdotique puisqu’elle a contribué à faire progresser le taux de lecture de la presse en France. En gros, sans la tablette, le domaine (tout support) n’a progressé que de 0,4%. Avec la tablette, cela monte à une hausse de 2,7% (pour un total de 8,9% pour les magazines d’infos et 6,8% pour les quotidiens nationaux). Quelles « marques » sont les plus lues ? L’étude retient quatorze titres dont Le Figaro, Le Monde, 20 Minutes ou encore L’express. Chacun profite environ d’un lectorat tablette de 2 millions de lecteurs. Mais plus que sur tablette, c’est la lecture sur smartphone qui explose. On parle ainsi, en un an, d’une progression de 29 %. Pour parler visibilité, Le Figaro et 20 Minutes toucheraient un peu moins de 20 millions d’utilisateurs quand Le Monde et Le Parisien feraient respectivement 16 et 15 millions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici