En Ethiopie, des enfants illettrés reçoivent une tablette tactile, l’issue est surprenante !

7
3964
En Ethiopie, des enfants illettrés reçoivent une tablette tactile, l'issue est surprenante ! 2

Avec une tablette tactile, des enfants illettrés apprennent à lire et hackent le système d’exploitation !

Dans le cadre d’une expérience d’un nouveau genre en Ethiopie, le projet OLPC (One Laptop Per child ) lancé il y a plusieurs années, qui vise à lutter contre l’illettrisme et le manque d’écoles dans le monde, rapporte d’incroyables résultats après avoir mis à disposition des tablettes Motorola Xoom dans des villages isolés.

Des membres de l’organisation OLPC se sont donc rendus dans deux villages d’Ethiopie où n’existe aucune éducation scolaire, et ont déposé aux enfants des boîtes en carton scellées par du scotch, dans lesquelles ils avaient mis des tablettes Motorola Xoom. Les tablettes Xoom n’avaient pas de manuel, ni personne pour en expliquer la manipulation.

Les tablettes étaient préalablement configurées avec une version personnalisée du système d’exploitation Androïd en Anglais, ainsi qu’une carte SD enregistrant les moindres agissements des utilisateurs. Les tablettes étaient également préchargées avec des jeux pour apprendre l’alphabet, des e-books, des films, des dessins animés, des applications pour dessiner… Place à l’observation.

La semaine dernière, lors d’une conférence de presse, Nicholas Negroponte, le fondateur du projet OLPC a livré les résultats de cette expérience qui ont dépassé toutes les attentes :

« Je pensais que les enfants joueraient avec les boîtes. Au bout de quatre minutes, un enfant avait non seulement ouvert la boîte, mais aussi trouvé le bouton on/off (de la tablette) et l’avait démarrée. Au bout de cinq jours, ils utilisaient 47 applications par enfant, par jour. Au bout de deux semaines, ils chantaient l’alphabet (en Anglais) dans le village, et au bout de cinq mois, ils avaient hacké Android » (ils ont réussi à détourner la protection mise en place par les techniciens pour les empêcher de personnaliser la tablette, et ont réactivé la caméra qui avait été désactivée). L’un des enfants a écrit « lion » sur l’application permettant de dessiner. »

Grâce à ces résultats, l’organisation compte bien trouver davantage de financement pour continuer l’experimentation dans d’autres villages. Le fondateur d’OLPC reste quand même lucide et rappelle que pour le moment il est trop tôt de conclure que les tablettes seules permettent aux enfants d’apprendre à lire, et à s’éduquer par eux-mêmes : « si un enfant peut apprendre à lire, alors il peut lire pour apprendre« .

Source

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici