Achat In-App : Google montre l’exemple et respecte les directives de la commission Européennes

0
1329
Achat In-App : Google montre l'exemple et respecte les directives de la commission Européennes  2

Les achats sur Google Play seront dorénavant mieux encadrés en Europe

C’est via un communiqué de la commission et des états membres de l’Union Européenne que nous apprenons que dorénavant, les achats d’applications et surtout de jeux vidéos dits « gratuits » dans Google Play seront mieux encadrés en Europe. Une demande qui a également été faite auprès d’Apple qui, une nouvelle fois fait traîner les choses.

Google a donc décidé de changer la présentation des jeux vidéos proposés sur Google Play, en modifiant l’intitulé des jeux censés être gratuit, et qui finalement s’avèrent être payants si l’on souhaite avancer dans le jeu. Une pratique très contestée car elle trompait régulièrement les utilisateurs d’applications et notamment les enfants qui avaient tendances à acheter frénétiquement sans nécessairement s’en rendre compte.

Un changement qui s’opérera d’ici à septembre 2014

A partir du mois de septembre 2014, Google Play va donc évoluer et modifier la terminologie utilisée. Pour parler des jeux gratuits présents sur le store de Google, le mot « gratuit » sera donc supprimé pour tous les jeux vidéos qui demandent soit l’achat d’une application, soit un achat pour passer un niveau. L’idée est de ne plus utiliser le mot « gratuit » qui trompe les enfants lors de l’achat d’application.

parental-controle-google-play
Nombreux sont les parents à avoir découvert des factures exorbitantes suite à l’achat d’application de leurs enfants

Dans les faits, Google Play n’affiche plus aucun prix lorsque les jeux sont « gratuits », mais se contente d’un simple bouton « télécharger », et d’un message discret qui prévient qu’il existe des « achats via l’application« . On apprend que Google va intégrer par défaut la saisie d’un mot de passe avant de télécharger une application, évitant ainsi les mauvaises surprise aux parents. Il sera possible de désactiver cette fonctionnalité si cela ne vous intéresse pas. 

Apple rétorque à la commission Européenne

La firme Apple a une nouvelle fois envoyé une fin de non recevoir à la commission Européenne. Alors que la société Américain est déjà en délicatesse avec son port propriétaire Lightning pour ses smartphones iPhones (alors que l’UE exige un port Micro USB pour tous les fabricants), Apple indique qu’elle ne se pliera pas aux demandes de la commission. Pour la commission Européenne Apple a « proposé de se pencher sur la question mais n’a, malheureusement, proposé aucune solution concrète immédiate à ce jour pour traiter les craintes liées, en particulier, à l’autorisation de paiement ». 

autoriser-appli

Apple indique « qu’au cours de la dernière année, nous nous sommes assurés que toutes les apps qui permettaient les achats intégrés étaient clairement identifiées. Nous avons également créé une catégorie enfants sur l’App Store avec un niveau de protection encore plus fort pour les apps destinées aux enfants âgés de moins de 13 ans« . 

De nombreuses catégories  destinées aux enfants de moins de cinq ans, de six à huit ans, de neuf à onze ans sont disponible avec une rubrique indiquant ce que sont les achats intégrés et un guide d’utilisation d’iTunes à l’usage des parents. De plus Apple indique que de plus, un contrôle parental a été introduit afin de permettre aux parents d’éviter les achats compulsifs de leurs enfants. Le bras de fer entre Apple et la commission Européenne n’en est qu’à ses débuts …

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici